Comment optimiser son référencement naturel ? 1


Consultant emarketing SEO

 

Pour commencer, une petite définition du référencement naturel :

Aussi appelé "référencement organique", ou "SEO" (Search Engine Optimization), ce sont les différentes techniques permettant à une page web d'être bien classée dans les résultats des moteurs de recherche.

Comme nous allons le voir, ces techniques sont nombreuses, elles prennent du temps, mais elles sont généralement beaucoup plus abordables que la publicité !

 

La première notion à ne jamais perdre de vue lorsqu'on veut optimiser son référencement naturel est : on référence chaque page, et non un site tout entier. Contrairement aux idées reçues, lorsqu'on demande à Google de référencer son site, celui-ci va "crawler" (scruter) les pages les unes après les autres. Il ne gardera jamais une image globale de votre site web. Il stockera vos différentes pages à l'unité. N'avez-vous jamais remarqué lorsque vous cherchez quelque chose, que cela vous mène la plupart du temps sur une page secondaire du site, et non pas sur la page d'accueil ? Donc chaque page doit être traitée individuellement. Chaque page est un site.

 

Pour être bien référencé sur un moteur de recherche comme Google, vous devrez soigner particulièrement la forme, tout autant que le fond :

  1. La technique (la forme) : Le nom de domaine, le ratio texte-images, la vitesse de chargement de la page, la lisibilité sur mobile...
  2. Le contenu (le fond) : Unique et qualitatif, d'au moins 200 mots, comprenant vos mots clés identifiés, ainsi que des liens internes, sortants, et externes (ceux aboutissant sur vos pages).

Si vous travaillez bien dans ces 2 directions, vous pourrez être assuré d'un bon référencement : ça n'est pas plus compliqué ! Voyons maintenant en détail de quoi il retourne précisément.

 

Consultant webmarketing SEO

© Guy Sie

 

1- La technique (la forme)

 

  • A- La vitesse de chargement :

    Plus la page s'affiche rapidement, meilleur sera son référencement. Au delà de 5 secondes, cela devient très pénalisant ! Pensez à diminuer au maximum la taille de vos images et de vos vidéos. Pour les sites créés avec WordPress, des outils spécialisés existent, comme Jetpack, ou d'autres encore plus spécialisés. Posez vous aussi la question de savoir si votre hébergement est adapté au nombre de requêtes quotidiennes sur votre site. L'impact peut être très important.

 

  • B- Des pages "responsives" :

    Si votre site n'est pas adapté à la lecture sur les smartphones, phablettes et tablettes, votre classement dans les résultats sera inférieur à celui de vos concurrents qui ont des sites optimisés pour ces appareils. Ce critère est de plus en plus important pour Google, qui considère à juste titre, que c'est principalement ainsi que s'effectuent les recherches sur le web aujourd'hui.

 

  • C- Un bon ratio Texte / Images :

    Pour la lisibilité humaine, mais aussi pour votre référencement, prévoyez un ratio de 60% de textes et 40 % d'images dans vos pages.

 

  • D- Les propriétés HTML Title et Alt renseignées :

    Lors de l'intégration des images dans vos pages, faites en sorte de toujours leur donner un titre et une description incluant vos mots clés favoris. Ça compte aussi ! Pour ce faire vous devez avoir quelques notions de base en HTML pour compléter les balises <img>. Pour définir vos mots clés, utilisez les outils décrits dans l'article sur Google Adwords, chapitre 2 - A.

 

  • E- Nom de domaine, titres et descriptions :

    Si vous n'avez pas encore créé votre site web, ni choisi un nom de domaine, choisissez-en un qui contient vos mots clés, séparés par des tirets. Par exemple : "volets-roulants-paris.fr"... et encore un petit effort en HTML : Ça semble bête, mais beaucoup oublient de renseigner dans le <head> du site les balises <title> (70 caractères maximum) et <meta name="description" content="..."> (160 caractères maximum). Attention : 1 titre différent sur chaque page ! Idem pour la description ! Dans le cas contraire, vous serez pénalisé... Par contre oubliez la balise meta name="keywords" : Celle-ci n'est plus utilisée par Google.

 

  • F- Aide Google, et Google t'aidera !

    Pour cela, créer un fichier robots.txt contant les commandes "disallow" pour les pages n'existant plus sur le site. Cela vous évitera les erreurs 404 (pages introuvables), et ainsi vous ne serez pas déclassé. + d'infos ici.

  • Penser aussi au fichier sitemap.xml, qui contient la liste de toutes les pages d'un site. Ceci facilitera le travail des robots. Sachez qu'il existe des générateurs automatiques de fichiers sitemap. + d'infos ici.
  • ... et n'oubliez pas de vous inscrire sur Google Search Console (GSC), pour contrôler et configurer tout ça !

 

Consultant Marketing Digital SEO

© Joanna Penn

 

2- Le contenu (le fond)

 

  • A- Unique et qualitatif

    Les moteurs de recherche détestent les tricheurs. Il est pourtant facile pour eux de détecter un contenu qui a été dupliqué. Lorsque cela se produit, que ce "duplicate content" comme ils l'appellent est repéré, qu'il provienne de votre propre site ou d'un site tiers, vous serez automatiquement déclassé...

  • Bien souvent il n'y a pas de mauvaises intentions qui provoquent cette pénalité. Par exemple, une simple phrase dupliquée dans un footer (pied de page) apparaissant sur toutes les pages peut être la cause du problème... Dans ce cas il faudra veiller à ce que ce footer n'apparaisse qu'en page d'accueil.

 

  • B- Au moins 200-300 mots par page

    ... et bien entendu, utilisez au maximum les mots clés pour lesquels vous souhaitez apparaître en résultats de recherche. Usez-en, abusez-en (mais pas trop), et surtout pensez à concevoir un contenu riche et original, qui apporte de la plus-value au lecteur.

 

  • C- Des liens internes et sortants

    C'est ce qu'on appelle le "cocon sémantique". Vous tissez des liens à l'intérieur de votre propre site, et cela facilite votre référencement. Pensez aussi à intégrer une zone de recherche ainsi qu'un "fil d'Ariane" : vous savez, la petite ligne qui vous aide à vous repérer sur le site, comme en haut de cette page. Google aime que vous facilitiez la recherche, et il vous le rendra !

  • Les liens sortants sont aussi très intéressants pour Google, car ils l'aident à mieux définir le contenu de votre site, et à mieux "noter" les sites vers lesquels vous pointez. Attention toutefois à ne pas en abuser : un maximum de 5 liens sortants pas page est conseillé, sans quoi vous serez considéré comme un annuaire (et moins bien classé).

 

  • D- Des liens entrants

    Autrefois un critère essentiel de référencement pour Google. La valeur de ce critère tend à diminuer, mais elle n'en reste pas moins assez importante.

  • Vous devrez donc faire en sorte qu'un maximum de liens aboutissent sur vos pages. Certains sont facilement et rapidement réalisables : les liens depuis vos propres réseaux sociaux. D'autres prendront plus de temps, car ils feront appel à des partenariats ou des publicités. Vous pouvez aussi publier vos communiqués de presse sur des sites externes, et de manière de moins en moins efficace, distiller votre url sur les forums (sans que cela ressemble à du spam !).
  • L'ensemble de ces liens permettra à Google de définir votre "PageRank", sorte d'indice de notoriété de la page entrant en compte dans l'algorithme global d'affichage de ses résultats. A noter que cette information n'est plus publiée depuis 2014.

 

  • E- Des informations mises à jour régulièrement

    Un contenu trop statique débouche immanquablement à terme vers un déclassement de vos pages. C'est le lot commun de 80% des sites web qui n'actualisent pas les informations qu'ils contiennent. C'est pourquoi vous devez attacher une importance toute particulière à la mise à jour régulière des informations. Une rubrique "actualités" semble être un minimum. Il est fortement conseillé d'inclure une section "blog" regroupant les actualités dans votre secteur, et de permettre à vos visiteurs d'y laisser des commentaires. De plus, vous serez ainsi perçu comme un référent dans votre domaine...

 

Faire le point sur votre SEO ?

Demandez une analyse gratuite de votre référencement naturel (sans engagement)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Comment optimiser son référencement naturel ?